Don't have Telegram yet? Try it now!
https://latribunedestravailleurs.fr/2016/09/01/31-aout-2016-au-havre-des-que-la-nouvelle-de-linterpellation-de-deux-dockers-a-leur-domicile-pour-des-violences-commises-le-14-juin-a-paris-lors-de-la-manifestation-nationale-est-c/
31 août 2016 – Au Havre, dès que la nouvelle de l’interpellation de deux dockers à leur domicile pour des violences commises le 14 juin à Paris lors de la manifestation nationale est connue, les dockers et ouvriers portuaires cessent le travail, stoppant de facto l’activité du port. Les porte-conteneurs déjà dans le port cessent d’être chargés ou déchargés, et ceux qui arrivent sont détournés vers d’autres ports. Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT déclare : «<i>il ne s’agit pas d’un hasard mais d’une attitude revancharde et scandaleuse</i>» pour qualifier l’arrestation des deux dockers le jour de sa venue à l’assemblée générale organisée au Havre. Il confirme que la mobilisation contre la loi Travail va continuer : «<i>Une mauvaise loi ne doit pas s’appliquer</i> » Les deux dockers «<i> ont été relâchés vers 19h15 après toute une journée de garde à vue à Paris et le mouvement a été suspendu</i> », a indiqué le secrétaire général adjoint de la fédération CGT des ports et docks Anthony Tétard. <b>TOUTES NOS INFOS, JOUR APRÈS JOUR, EN CLIQUANT ICI.</b>